Droits humains – Human Rights – Derechos humanos

Coordinateurs – Coordinators :

Noura Kridis (Université de Tunis III, Tunisie)

kridis picMara Jorge (Université Paris I, France)

jorge***

Français

L’évolution du droit relatif au développement est le reflet d’un basculement beaucoup plus général du droit international contemporain en faveur des droits humains et de la personne humaine qui remonte à 1945, mais qui ne s’est véritablement traduit dans la pratique qu’avec la fin de la guerre froide. Si le droit international classique a été bâti tout entier autour de l’État souverain et de ses droits et devoirs, le droit international contemporain marque un infléchissement très net au profit des droits de la personne humaine. Le droit international des droits humains s’est développé au point de vue normatif et institutionnel, s’est renforcé au niveau régional et s’est étendu progressivement à beaucoup de domaines du droit international classique. Il s’est aujourd’hui généralisé à l’ensemble de la planète suscitant autant d’attentes que de critiques. Il apparait comme un formidable outil d’émancipation pour des populations qui se les réapproprient d’elles-mêmes comme lors des révoltes arabes. Mais il est aussi fortement critiqué quand il crée un choc culturel avec certaines valeurs non occidentales où qu’il est imposé de façon particulièrement intrusive pour certains Etats pauvres.
Les membres du projet, venant de toutes les régions du monde, sont là pour échanger à ce sujet, partager leurs expériences, leurs idées et leurs travaux avec pour perspective d’arriver à établir un véritable fondement multiculturel des droits humains.

***

English

The evolvement of the law of development is comprised in a general trend of contemporaneous international law in favor of human rights. This movement emerged in 1945 although it has been put into practice only by the end of the Cold War. While traditional international law has been grounded in the state’s sovereignty and its related duties and rights, contemporaneous international law derives from a switch where human rights prevail.
The international law of human rights has been developed in a normative and institutional way, reinforced at a regional level, and has been progressively extended to various fields of traditional international law. Today globalized, it is consequently generating as much hope as criticism.
The International law of human rights can be hence considered as a great tool of emancipation for people ready to use it, as at the time of the Arabic revolutions.
However, it is also strongly criticized when it conflicts with some non-occidental values or when it is imposed in an aggressive way in some non-wealthy states.
The members of this project, originated from all around the word, are invited to share their views, their experience, their ideas and research in order to initiate a real multicultural framework of human rights.

***

Español

La evolución del derecho relativo al desarrollo es el reflejo de un vuelco mucho más general del derecho internacional contemporáneo a favor de los derechos humanos y de la persona humana que remonta a 1945, pero que en realidad se ha traducido en la práctica solamente con el fin de la Guerra Fría. Si el derecho internacional clásico fue construido enteramente en torno al Estado soberano y sus derechos y deberes, el derecho internacional contemporáneo marca un giro bastante claro a favor de los derechos de la persona humana. El derecho internacional de los derechos humanos se ha desarrollado en sentido normativo e institucional, se ha reforzado a nivel regional y se ha extendido progresivamente a muchos campos del derecho internacional clásico. Hoy en día se ha generalizado a todo el planeta suscitando tantas expectativas como críticas. Aparece como un útil formidable de emancipación para las poblaciones que se lo reapropian, como durante las revueltas árabes. Pero es también fuertemente criticado cuando crea un choque cultural con ciertos valores no occidentales en dónde se impone de manera particularmente intrusiva para ciertos Estados pobres.

Los miembros del proyecto, provenientes de todas las regiones del mundo, están en él para intercambiar sobre este tema, compartir sus experiencias, sus ideas y sus trabajos teniendo como perspectiva llegar a establecer un verdadero fundamento multicultural de los derechos humanos.

Publicités

Une réponse à “Droits humains – Human Rights – Derechos humanos

  1. Je suis d’accord avec vous que le droit relatif au développement qui était devenu le droit économique des pauvres où le discours moralisateur et caritatif de la réduction de la pauvreté reposait non plus sur des obligations juridiques, mais sur la bienveillante, bascule progressivement vers l’humanum. Il faut souligner que le socle idéologique conflictuel a affaibli sa puissance normative, le réduisant pour l’essentiel à un corpus d’énoncés « programmatoires » et « recommandatoires. Les représentants des pays sous-développés qui s’échinèrent à essayer de construire de nouveaux rapports économiques internationaux à coups de déclarations souvent enflammées et de résolutions arrachées (NOEI) se bousculent rarement au portillon du droit international des investissement et droit international économique(OMC) .

    Si les objectifs du Millénaire sur le Développement (OMD) ont remplacé les débats sur les problèmes de développement économique des pays en développement qui animaient naguère les sessions de l’Assemblé générale, peut-dire que nous sommes en face d’un nouveau paradigme du droit international ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s