Un masaï défend par la loi ses terres ancestrales de Tanzanie

 

4905022_6_6ca0_des-femmes-masai-en-octobre-2010-a-environ_4815ebeb4584743164718d1f865d0c80Article du Monde Afrique à propos d’Edward Loure, un masaï qui défend par la loi ses terres ancestrales de Tanzanie.

Cet article de Veronique Mistiaen traite du combat d’Edward Loure en collaboration avec une ONG tanzanienne (UCRT) pour créer un mécanisme juridique garantissant les droits fonciers des communautés autochtones de Tanzanie déplacées de leurs terres par le gouvernement. Résultat : la création d’un certificat d’occupation coutumière conférant des droits fonciers à des communautés entières. Dès lors que leurs droits fonciers sont garantis, c’est la gestion de leurs ressources naturelles qui peut se faire dans de bonnes conditions. Un exemple à suivre selon l’article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s